Dakar Tour Varsovie :
La croisée des chemins


La famille du Dakar en Pologne / Crédit photo: A.S.O./Bartek Szyperski

A retenir

  • Le Dakar Tour s’est poursuivi hier avec une étape polonaise, où les plus anciens représentants du pays ont pu transmettre leur fibre aux jeunes pousses du rallye.
  • Prochain talent à suivre : Maciej Giemza, tout récent vainqueur du Dakar Challenge disputé au Maroc.

Il y en avait pour tous les goûts et pour tous les âges à l’occasion de la présentation du Dakar 2018 réservée aux pilotes polonais. Certains pouvaient se rappeler qu’en plus de la 40ème édition, on célèbrera également les trente ans de la première participation à l’épreuve d’un Polonais, Jerzy Mazur. Le pionnier n’a pas eu l’occasion de s’illustrer de façon aussi convaincante que Krzystof Holowczyc, qui a terminé son dernier Dakar sur le podium en 2015 et se présentait hier en tant que visiteur particulièrement intéressé… pourquoi pas au point de reprendre une portion de dunes péruviennes ? Le retour serait particulièrement attendu du côté de Varsovie, bien que la plus grande chance de titre reste entre les mains de Rafal Sonik, vainqueur la même année de la catégorie quad.

Mais c’est aussi dans les rangs de la nouvelle génération que se tournent les supporters de la Polska Team, désormais menée sur la piste par l’ex-motard Jakub Przygonski, 7e en janvier dernier au volant d’une Mini X-Raid. Dans le clan Orlen, les yeux seront par exemple tournés vers la dernière pépite dénichée par le capitaine Czachor. Il s’agit du jeune Maciej Giemza, qui vient de s’imposer sur le Dakar Challenge de l’Afriquia Merzouga Rally, devenant ainsi l’un des premiers inscrits du Dakar 2018 : « en m’inscrivant à ce rallye, je ne m’attendais pas à ce que l’ascenseur vers le Dakar soit aussi rapide », relativise le gamin de 19 ans, peut-être en route pour devenir la révélation de la prochaine édition. C’est peut-être aussi le destin de Krzystof Wicentowicz, actuel leader de la Coupe Renault Duster qui se dispute en Pologne et dont le vainqueur s’imaginerait bien au départ du prochain Dakar à Lima… presque en terre polonaise !