Dakar Tour Milan : les Italiens prêts pour 2018


Présentation de l’édition 2018 au Musée national des sciences et des techniques à Milan, le 13 avril 2017 / Crédit photo : Milagro

A retenir

• Plus de 150 personnes ont assisté à la présentation du parcours 2018 au Musée national des sciences et des techniques à Milan.

• Les concurrents de l’édition 2017 ont exprimé leur désir de repartir l’année prochaine et leur intérêt pour le nouveau tracé.

• Les nouveaux venus ont témoigné de leur enthousiasme à l’idée de participer au Dakar 2018, qui s’annonce très spécial.

********

Jeudi soir, c’était au tour de l’Italie d’accueillir le Dakar Tour, destiné à présenter aux pilotes, aux teams, aux passionnés et à la presse le parcours de l’édition 2018. Plus de 150 personnes ont participé à la conférence organisée dans le prestigieux Musée national des sciences et des techniques au cœur de Milan.

Tiziano Siviero, ancien co-pilote de Miki Biasion avec lequel il fut deux fois champion du monde des rallyes, qui épaule Marc Coma dans la conception de l’itinéraire, a présenté le tracé de la 40e édition, qui renoue avec le Pérou et ses dunes, et traversera la Bolivie et l’Argentine. « Cette 40e édition réunira le meilleur de ce que le Pérou, la Bolivie et l’Argentine peuvent offrir : des dunes, des dunes et encore des dunes, de la navigation exigeante et de l’aventure. », a-t-il souligné.

Les concurrents du Dakar 2017 ont eu l’occasion de raconter leurs expériences sportives et humaines et bon nombre ont déjà pris date pour être au départ du Dakar 2018, comme Alessandro Botturi (Yamaha), mais aussi Jacopo Cerutti (Husqvarna), Simone Agazzi (l’Italien le mieux classé en 2017) ou les pilotes engagés en catégorie Malle Moto tels Diocleziano Toia et Livio Metelli. Le public a félicité l’équipe de Pandakar qui, en janvier dernier, a finalement terminé le rallye après plusieurs tentatives. « Nous avons vécu le rêve devenu réalité en arrivant à Buenos Aires », a déclaré Giulio Verzelletti. « Nous avons travaillé dur et maintenant nous pouvons dire : mission accomplie ». Il en va de même pour RTeam RalliArt de Renato Rickler qui a aligné 2 voitures en 2017, les deux ayant terminé le Dakar avec Tassi (premier handicapé italien à participer à cette épreuve) et Scandola. « Le bilan est très positif. Nous envisageons de revenir avec plus de voitures en 2018 », a déclaré Renato Rickler.

Les légendes du Dakar comme Giovanni Sala ou Giacomo Vismara ont exprimé leur enthousiasme concernant le parcours 2018 : « D’après ce que Tiziano Siviero a expliqué, la 40e édition sera vraiment spéciale », a déclaré Gio Sala. « Il y aura beaucoup de dunes et de navigation, dans le plus pur esprit du Dakar. Cela s’annonce très excitant. ».

Parmi les rookies qui aspirent à être au départ en janvier prochain, Maurizio Gerini (Solaris Team), originaire de Castiglion Fiorentino, la ville natale de Fabrizio Meoni, participera au Dakar Challenge au Merzouga Rally, avec l’espoir de remporter son engagement.